PS5, PlayStation Studios, Iron Man VR… Sony enchaîne les annonces

En ce mois de mai 2020, les annonces s’accélèrent comme le veut la coutume. Et Sony, qui avait de toute façon annoncé son absence de l’E3 (salon depuis annulé pour cause de COVID-19), semble bien décidé à ne pas laisser l’espace médiatique à ses concurrents directs Nintendo et Microsoft.

Déjà, le géant nippon vient de dévoiler son bilan annuel, et les chiffres sont impressionnants. 110,4 millions de PS4 ont ainsi été vendues depuis la sortie de la machine (13,6 millions écoulées l’année dernière), et le chiffre d’affaires du groupe atteint les 17 milliards d’euros. Le nombre d’abonnés au PS Plus ne cesse également de grimper, le service comptant à ce jour 41,5 millions de fidèles. Evidemment, Sony a tenu à rassurer ses fans (un peu) et ses actionnaires (beaucoup) en affirmant que le Coronavirus n’aurait aucune conséquence néfaste sur la sortie de la PlayStation 5 en fin d’année. Si le constructeur a démenti la rumeur d’une sortie en octobre, certains gamers devraient donc retrouver la console next gen au pied du sapin. Rappelons toutefois que Sony a évoqué l’idée de limiter les stocks au lancement, et de les augmenter progressivement sur le premier semestre 2021…

Si l’on a appris la date de sortie définitive du très attendu Iron Man VR, un blockbuster PS VR développé par Camouflaj (spoiler alert : ce sera le 3 juillet 2020), l’autre grande annonce est la création de la bannière PlayStation Studios, dont le logo précédera toutes les grandes exclusivités à venir… et pourrait logiquement se retrouver au début de certains longs-métrages de cinéma, par exemple l’adaptation d’Uncharted avec Tom Holland. Ouvertement inspiré du logo de Marvel, l' »opener » regroupe quelques figures emblématiques du catalogue PlayStation, issus d’Uncharted, God of War, LittleBigPlanet ou The Last of Us. A noter que le site Gamesindustry.biz vient de publier une interview du Vice Président Senior Eric Lempel au sujet de cette nouvelle marque, dont le concept est tout à fait en phase avec la culture franchisée qui nous entoure depuis un peu plus d’une décennie. On peut aussi y voir une volonté d’affirmer une certaine identité au sein d’un marché de plus en plus saturé, ce qui est tout à fait compréhensible.

Crédits : Sony

%d blogueurs aiment cette page :