Asphalt 9 Legends : la nouvelle saison Drive Syndicate est lancée

Nous en sommes déjà à plus de 200 heures passées sur Asphalt, donc les subtilités de gameplay ne cessent de s’affirmer course après course. Cet héritier spirituel de la géniale série Burnout parvient encore à nous accrocher de semaine en semaine, en renouvelant ses objectifs et en faisant doucement évoluer son catalogue de véhicules et ses modes de jeu. Devant couvrir l’ensemble du mois de septembre, la nouvelle saison « Drive Syndicate » est ainsi venue gentiment bousculer les habitudes des fans en ré-introduisant un système de progression supplémentaire et quelques épreuves temporaires assez captivantes.

Jouant sur l’esthétique du hacking (animation pixelisées au lancement de chaque course, code couleur de circonstance, etc.), la saison se parcourt à travers une succession de missions « underground », regroupées dans des séries quotidiennes aux titres équivoques (ailes rebelles, bêtes du piratage, cyber experts…). Ces épreuves principales donnent accès à des récompenses de points SP, mais aussi à des crédits « S » réservés à l’événement spécial. Ce dernier dispose en effet de sa propre boutique alternative, où l’on peut débloquer des lots spécifiques liés à différentes voitures mises en avant durant cette saison. Attention, pour avancer dans les épreuves, il faut régulièrement améliorer les caisses concernées, et la Ginetta G60 risque de poser problèmes à de nombreux joueurs. Une fois chaque lot d’épreuves bouclé, on accède à des courses annexes destinées à gonfler son compte en banque virtuelle. Une voiture S est également à débloquer en fin d’événement ; en attendant cette étape, il est possible de lui faire passer des étoiles ou d’améliorer ses performances grâce à la monnaie alternative.

Rayon modes de jeu temporaires, l’événement propose une course aux points très tendue : le pilote dispose au départ d’une somme d’argent qui diminue tout au long de la course. Un choc avec le décor fait perdre immédiatement quelques dizaines de dollars, mais il est possible de se renflouer en éjectant un ou plusieurs adversaires (oui, les combos sont inclus). Pour pimenter encore un peu la partie, la police s’invite à la fête et s’amuse immanquablement à jouer au stock car. Les 360 et chocs nitros sont donc largement conseillés si vous voulez vous en sortir…

Pour rappel, Asphalt 9 est disponible sur PC, smartphones et Switch (notre format de prédilection). Le jeu est au format free-to-play mais inclut des microtransactions optionnelles allant du très accessible (2 euros, soit une partie de billard ou de jeu d’arcade) au délirant (99 euros). En restant raisonnable, il est tout à fait possible de jouer pendant des mois sans jamais dépasser le budget d’un jeu lambda.

Crédits : Gameloft

%d blogueurs aiment cette page :