PlayStation 5 : Sony dévoile son interface

Les campagnes de communication autour de la Xbox Series X/S et de la PlayStation 5 ne pourraient pas être plus différentes. Tandis que Microsoft met en avant les options de rétrocompatibilité étendues de son nouveau bébé ainsi qu’un nouveau type d’abonnement au Xbox Games Pass, permettant d’utiliser une console new gen sans grosse dépense immédiate, Sony parie sur ses exclusivités prometteuses, met en avant l’architecture matérielle et laisse volontiers parler la bête via des images étonnamment brutes. En témoigne la dernière vidéo lancée par le géant nippon, qui offre aux gamers est une visite de la nouvelle interface.

Commentée par Hideaki Nishino, l’une des têtes pensantes du design de la PlayStation 5, et Sid Shuman, en charge de la communication des contenus SIE, cette nouvelle vidéo « State of Play » insiste sur le fait que l’interface de la console est avant tout centrée sur le joueur et sa communauté. Dès le lancement, la console permet de reprendre la partie que l’on avait auparavant quittée exactement au même endroit ; une option assez proche du Quick Resume de la Xbox Series X/S. Le jeu en question apparaît en fond d’écran, et des logos carrés aux angles arrondis (comparables à l’esthétique des interfaces Apple) apparaissent au premier plan, informant le joueur sur les dernières news du PSN, l’état d’avancement de la partie en cours, les succès à portée, etc. Certaines icônes font office de points de sauvegardes dynamiques, permettant de compléter à la volée des objectifs qui auraient été oubliés par le joueur. Les abonnés au PS Plus peuvent également bénéficier de conseils pour boucler certaines missions, spécifiques évidemment à chaque jeu PS5. Des pop-up peuvent apparaître en cours de partie, si par exemple un ami connecté lance un chat vocal ou veut partager son écran avec sa communauté. Cette vidéo en direct pourra être diffusée en picture-in-picture, dans un autre pop-up en surimpression de votre jeu en cours. La PS5 permettra par ailleurs de lancer des parties multijoueurs très rapidement, en tirant profit des capacités du disque dur SSD. Enfin, le PlayStation Store ne sera plus une application autonome, mais sera directement intégré à l’expérience globale de l’utilisateur. Il sera selon Sony entièrement paramétrable, afin d’éviter de noyer les gamers sous les offres parasites. On pourra juger sur pièce le 19 novembre prochain.

Crédits : Sony

%d blogueurs aiment cette page :